La théorie coopérative


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 22 mai 2012
par  ps

Epilogue

L’intérêt d’une étude un peu approfondie sur le mouvement coopératif est double. Réfuter un certain nombre d’idées reçues sur le sujet et surtout dégager le mythe autogestionnaire de sa gangue idéaliste et réformiste.
Il ne nous a pas été possible de traiter la profondeur de tous les aspects du mouvement (...)

samedi 26 mai 2012
par  ps

Mouvement ouvrier et utopie : d’un socialisme à l’autre

Les coopératives et le mouvement ouvrier dans les années 1840ne sont qu’une seule et même démarche, c’est pourquoi il nous est apparu nécessaire d’examiner l’influence de l’utopie et des expériences coopératives sur le marxisme naissant,
Karl Marx et l’utopie
Contrairement à une idée couramment (...)

samedi 26 mai 2012
par  ps

La coopération : son idéologie.

Salariat et travail associé. Dans l’état de salariat ; le salarié est en double position d’infériorité (ou d’exploitation). En premier lieu il ne perçoit pas le revenu intégral de son travail (plus-value) et deuxièmement, il est en état de dépendance pour l’exécution de son travail : non-propriété des (...)

samedi 26 mai 2012
par  ps

La coopération : ses origines, ses précurseurs ,

1 ère P a r t i e
Si l’on veut en croire Mandel dans son traité d’économie marxiste, l’ « organisation coopérative du travail » est une donnée commune aux sociétés antérieures. Cette tradition reste vivace, Mandel précise que "la coopération du travail subsiste en général au cours du processus séculaire (...)

vendredi 25 mai 2012
par  ps

Les coopérations et coopératives

A- Les principes et leur application
Le mouvement coopératif actuel est né, dans sa forme présente, des réalisations des Equitables Pionniers de Rochdale. Ceux-ci fixèrent un certain nombre de règles qui ont, avec les années, pris figure de "principes de la coopération",
Adhésion libre, ou principe (...)

Navigation

Sous-rubriques