L’ACTION COMME PENSEE

lundi 2 janvier 2012
par  ps
popularité : 88%

Maintenant se pose le problème de voir dans cette "lecture" aussi bien l’action de l’anarchisme pris dans sa spécificité que l’action auto-émancipatrice des classes subalternes. Disons tout de suite que le rapport entre elles est, sous ce profil, un rapport organique Car en lisant l’action de l’anarchisme comme pensée, nous voulons lire aussi, dans cette pensée, celle des opprimés qui s’est faite action. L’exigence d’une telle orientation n’est pas seulement de caractère strictement exégétique - consistant dans ce cas précis à passer de l’interprétation du POURQUOI de l’action à la SIGNIFICATION de celle-ci — à notre avis, elle est aussi nécessairement inhérente à la technique historiographique utilisable pour une reconstitution historique de l’anarchisme. En effet, une des plus grandes difficultés objectives qui se présente dans toute recherche sur ce sujet résulte de l’extrême insuffisance du matériel de documentation, qu’il s’agisse de production directement anarchiste ou de travaux sur l’anarchisme. Si le manque et la perte parfois irréparable de textes, brochures, journaux, documents, proclamations, manifestes, etc.. dut principalement à la répression systématique de la part des gouvernements ainsi qu’a de nombreuses conditions de caractère économique et logistique, sont l’indice objectif des limites des possibilités techniques de la recherche - comme on l’a observé récemment (25) -,elles dénotent d’autre part que l’absence de "traces" nécessaires à la reconstitution de l’histoire du mouvement n’est pas due qu’à ces seules causes mais aussi et surtout à la part prépondérante que l’action a eue pour les anarchistes et pour tous les opprimés qui se rassemblèrent autour de l’anarchisme. Il y a une importante part d’activité, qui fut surtout le fait de militants anonymes, sur laquelle on n’à pas de documentation écrite directe bien qu’elle ait eu une action profonde sur le tissu social de l’époque (26). Pourtant, cette action a eu parfois des incidences (déterminantes sur le développement historique global des luttes sociales : ainsi une histoire des organisateurs ouvriers anarchistes ou de tendance anarchiste reste entièrement à écrire (27).

Il s’agit ici somme, comme nous le disions plus haut, de donner DU POINT DE VUE DE L’ANARCHISME une signification à l’action anarchiste et auto-émancipatrice des classes subalternes. Et dans ce cas, resignifier l’action de l’anarchisme signifie non seulement donner une voix et une dignité théorique aux innombrables initiatives de base qui constituèrent la trame où l’anarchisme put quotidiennement s’exprimer, mais aussi

De la pratique anarcho-syndicaliste à la "propagande par le fait" - qui est peut-être la démonstration la plus explicite d’une telle interprétation, l’action sociale libertaire des anarchistes et de tous les opprimés groupés derrière eux tourne toujours autour d’un discours, intelligible capable de s’ouvrir à une recherche de base qui lise, entre les plis des, faits quotidiens la signification logique d’une activité particulièrement riche et abondante Ramener à la lumière la signification originelle de l’action, ce n’est pas, comme certains pourraient le penser. faire une historiographie idéologique ou, "pire" encore éthique. C’ est au contraire fonder la recherche sur les forces réelles qui pesèrent dans l’histoire non d’un point de vue quantitatif (les masses de manœuvre) mais qualitatif, à savoir. comme nous l’avons dit plus haut, du point de vue des acteurs sociaux qui traduisirent leur propre conscience théorique en une pratique révolutionnaire(31)

Sur ce modèle interprétatif il est en outre possible d’établir un critère de valeur permettant de distinguer les, limites, des tendances contradictoires exprimées par les classes subalternes , C’est à dire qu’à travers une lecture de la signification de l’action se révèlent également les limites de la vieille question du "niveau de conscience" du prolétariat. Ici la signification de I action ou bien le poids de la conscience exprimé en celle ci n est pas orientée qu’a partir des seules conditions historiques - cette conscience n’en étant qu’un reflet automatique - ; elle tend à voir dans quelle mesure elle les anticipe et les, dépasse en vertu de l’idéologie révolutionnaire pratiquée(32). Tel est l’angle sous lequel il faut lire, dans la lutte de classe, la lutte révolutionnaire ; telle est la voie pour définir et saisir dans cette lutte la dimension de l’ACTION DIRECTE ; telle est enfui la voie à emprunter pour une compréhension de l’intelligence de l’agent historique qui. à partir de ses multiples formes socio-économiques (ouvrier, paysan sous-prolétaire, esclave marginal, bref opprimé de tous temps), tend à la seule forme rendue possible par la pratique subversive : la forme humaine(33).